-->

ARTCANCRE:Le cinoche des cancres

JUKEBOX 1 CHOISISSEZ VOTRE TITRE ET CLIQUEZ SUR LECTURE JUKEBOX 2  SELECTIONNEZ UN TITRE ET CLIQUEZ SUR LECTURE

lundi 23 août 2010

REVIEW :THE MIDNIGHT MEAT TRAIN

Midnight_Meat_Train_2008_2


Réalisé en 2006 par

Ryûhei Kitamura

Ecrit Par

Jeff Buhler (screenplay)
Clive Barker (short story "The Midnight Meat Train")

AVEC

Bradley Cooper ... Leon
Leslie Bibb ... Maya
Brooke Shields ... Susan Hoff
Vinnie Jones ... Mahogany
Roger Bart ... Jurgis
Tony Curran ... Driver
Barbara Eve Harris ... Detective Lynn Hadley
Peter Jacobson ... Otto
Stephanie Mace ... Leigh Cooper
Ted Raimi ... Randle Cooper
Nora ... Erika Sakaki


Attention mesdames et messieurs les cancres, pour feter le retour du cinoche des cancres sur le web tonton kitano va vous mettre l'eau a la bouche a grand coup de mots qui devraient definitivement titiller la fibre perverse de tous les amateurs de films craspec... si je vous dis Kitamura (le gars qui nous a quand meme gratifie de l'immense Versus et du genial Godzilla final wars)? si je vous dis Clive Barker ?(le gars responsable d'hellraiser, Cabal, le maitre des illlusions et tout un tas de bouquins qui font office de reference de la litterature horrifique) non? toujours pas? ah alors si je vous dis que le fou furieux Kitamura viens de nous signer une adaptation perverse et craspec d'une des nouvelles les plus appreciés de Clive Barker et que le film en question s'appelle THE MIDNIGHT MEAT TRAIN et qu'il s'agit la d'une bonne grosse serie B bien mechante comme on les aime sur artcancre ca vous donne envie ou pas?
Aaaaaaah comme j'etais sur que ca vous filerait bien envie je vous ai prepare une petite critique de derriere les fagots, une petite analyse dans les regles d'une oeuvre singuliere et dejantee comme on en fait plus, et pour ceux a qui ca ne donne pas envie... bin tant pis vous etes pas obligés de la lire ma critique d'abord (nan mais he ho)

hr_midnight_meat_train_1_0

Apres avoir signé l'un des films gores les plus dejanté des dix dernieres années ( le sublimissime VERSUS dont la formule est simple: Zombie, Kung fu, samourais et gangsters tous dans le me film WOOOOHOOO) kitamura risque fort de mettre une nouvelle claque a tous les amateurs d' horreur en signat ici une adaptation de clive barker qui n'epargne rien ni personne.
Mahogany est un tueur en serie qui traque ses victimes dans le dernier metro de nuit pour les tuer a grands coup de marteaux bien placés et les dépecer ensuite comme de vulgaires bouts de viandes... Leon est un photographe obsedé par les visions noirs et glauques de la ville, sa quete du cliché choc va le mener a croiser le chemin de mahogany... a bord du dernier train de nuit...
Sur ce concept Simple Kitamura Signe une odyssée gore habitée par des visions violentes incroyables, corps éventrés pendus par les pieds, tetes eclatées et yeux arrachés, des scénes d'une violence redoutable qui jaillissent de l'ecran de maniere monumentale pour eclabousser votre siege de grandes giclées de sang, l'energie qui se degage de chaque plan fait de MIDNIGHT MEAT TRAIN une experience unique, cartoonesque mais incroyablement glauque, Violent mais drole, tour a tour lent et frenetique, Kitamura se regale a créer des plans impossibles (imaginiez un peu une baston dans le metro ou la camera entrerait et sortirait du train tout en tournant autour des personnages principaux... j'en ai hurlé de plaisir... ) qui electrisent le film et lui donne une energie unique.
Dans son refus de la sagesse le grand Ryuhei se perd parfois dans des meandres quelque peu inutiles qui ralentissent le film, mais paradoxalement, ces glissements qui auraient pu etre agassants conferent au film une atmosphere etrange et poisseuse (cette scene completement con ou Vinnie Jones s'arrachent une verrue.... ???... ????? ) qui accentuent les chocs nombreux que Kitamura inflige au spectateur, ce rythme particulier qui alterne entre poesie macabre et violence frenetique peut poser probleme ( sans compter que le film a un aspect repetitif sans doute rebutoire pour les nons initiees ... ou les fans de Wes Craven bwahahah ) mais pour vu que l'on se prenne au jeu la folie filmique de Kitamura l'emporte.
Bien sur, on entend deja certain crier au superficiel et a la frime, mais aussi gratuites soient elles, les envolées virevoletantes de Kitamura n'en sont pas moins majestueuses et magistrales... sublimant le gore de maniere classe mais graveleuse et incroyablement vulgaire ( comme de Palma?)

meattrainblurev02

Le gore Parlons en, il y en a a outrance dans cette bobine d'une heure et demi, des mises a mort imaginatives et craspecs avec du sang.... en image de synthese qui ne fait pas l'unanimitée (certains adoreent d'autres detestent) mais que l'on aime ou pas il s'agit ici d'un choix coherent de la part de Kitamura qui utilise ici ces resources informatiques pour creer des plans autrement impossible ( l'oeil de ted Raimi qui explose litteralement devant la camera, ou la tete de ce top model qui fait un tour a 180 degres ... et sans coupures s'il vous plait) et si bien sur les fans de base que nous sommes peuvent regretter la bonne vieille epoque de la peinture rouge, il n'en reste pas moins que les scénes ici crées sont d'une violente beautée et que la violence sadique ouvertement affichée ici risque d'en faire raler plus d'un.
C'est ici l'amour avec lequel le real filme ses scenes qui l'emporte, la generositée avec laquelle mr Kitamura met au coin les daubes ricaines recentes (la saga saw en tete) qui fait la difference car que l'on ne s'y trompe pas, si les fans de la premiere heure de Clive Barker ralent devant les infidelitees reladites a toute adaptation, midnight Meat train fait partie de la famille des series B qui vont s'inscrire dans la legende.

En effet, le film propose une approche quelque peu differente de celle du bouquin, Kitamura y sacrifie l'atmosphere pour sublimer la violence, mais loin d'etre con, cette demarche trompeuse qui envoie ceux qui ont lu le livre sur une fausse piste (la scene d'introduction est la premiere rencontre dans le livre entre Mahogany et Leon) offre une veritable interaction entre le livre et le film... et si plus qu'une adaptation le film etait une prequelle? et si le film s'arretait la ou le livre commence... autant de Mahogany possible que de gens sur cette terre? peut etre sommes nous tous des bouchers ou de la viande, finalement le plus grand succes du film c'est d'intercroiser cinema et litterature et les torturer comme le boucher torture la chair, a ce titre, the midnight meat train est sans doute la plus belle adaptation de Clive Barker a avoir vu le jour sur un ecran (aux cotés d'Hellraiser 2).
Une decente aux enfers menées par le d'ordinaire nullissime Vinnie Jones qui ici trouve un role muet qui rend justice a son physique imposant et incroyablement cinematographique, un role tragique a l'image du film: fort, violent mais quelque part touchant et si etrange qu'il en devient incroyablement fascinant.

-KITANO JACKSON-

Meat_Train_4

Posté par cinecancre à 19:49 - HORREUR - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    Si c'est pas la grande classe ça. Le blog qui repart avec une critique d'un film qu'a l'air sacrément gore et intéréssant. Il est sorti en France??

    -Ze Ring-

    Posté par Ze Ring, mercredi 11 mars 2009 à 18:34
  • Génial

    sa fait super plaisir de te lire a nouveau mon ami. Et ton article me donne grave envie de me procuré ce film qui a l'air carrément dément.
    en tout cas superbe critique kit !

    je pense a toi

    -Lacenaire -

    Posté par lacenaire, jeudi 12 mars 2009 à 00:58
  • Wesh

    Ze ring: Je pense pas que ce soit sorti vu que ca vient de sortir ici mais bon... je peux me tromper, cela dit si tu viens nous voir on te fera sans doute une petite projo privee en blu ray sur ecran geant he he

    Lace: content que ca t'ai plu et que ca t'ait donne envie, je te dis la meme chose qu'a ze ring... viens nous voir nom de diou

    JON

    Posté par kit, jeudi 12 mars 2009 à 20:01
  • Yes sir !

    Comme j'aime Barker et Kitamura, j'ai bien hâte de le voir, oui monsieur !

    Posté par Mario, lundi 16 mars 2009 à 05:50
  • Hi john!

    enfin une nouvelle critique après des mois d'absence.
    surtout pour ce film que j'attend depuis longtemps, car la nouvelle de barker est une tuerie.

    Posté par Captainspaulding, mardi 17 mars 2009 à 13:09
  • a kit ,

    tu rigole ! wesh venir chez les englois ?? tu veux que je meurs ou quoi , j'ai déja du mal a monté jusqu'a Belfort ... et en plus je suis sur qu'il n'y a pas de fougasses la-bas ...

    ton frère

    -Lacenaire -

    Posté par lacenaire, samedi 21 mars 2009 à 13:33
  • '(...)un role tragique a l'image du film: fort, violent mais quelque part touchant et si etrange qu'il en devient incroyablement fascinant.'

    WOW...Cé kan la dernière fois ke vous avez regardé un JT ici ?

    Posté par CQFD, vendredi 12 juin 2009 à 14:24
  • Miam !

    Posté par Caro, jeudi 2 juillet 2009 à 16:56
  • quelqu'un voudrai venir le regarder avec moi ...... toute seule j'oserai ptete pas même s'il doit être superbe ce film !

    Posté par lilith, samedi 16 janvier 2010 à 00:31
  • aaaah!

    terribeul!les teasers eighties...(merci yahou translate)!et pis je continue en signant mes fresques a revendiquer un mouvement art-cancre en attendant que les fondateurs reviennent de leurs letargies!a bientot!artcancre n est pas mort!!!

    Posté par jeff, mercredi 25 août 2010 à 14:42
  • Salut gros!!
    C'est bien que tu relances ton blog tocard!!
    Tiens le mien : http://lesjeuxdescancre.canalblog.com/

    Posté par Zering, mercredi 25 août 2010 à 16:21
  • La classe, gros sac!!

    Posté par Ze Ring, vendredi 27 août 2010 à 02:53
  • Hey gros

    he oui c'est presque fini, un ou deux details a changer et on relance ce bon vieux blog de cinoche!

    gros j'attends tes textes avec impatience!

    Posté par kit, vendredi 27 août 2010 à 03:02
  • La classe, mais j'ai quand même envie de te taper j'voulais écrire une critique d'Inglorious Basterds moi!! =p

    Posté par Ze Ring, vendredi 27 août 2010 à 12:27

Poster un commentaire venus de l'enfer