ARTCANCRE:Le cinoche des cancres

JUKEBOX 1 CHOISISSEZ VOTRE TITRE ET CLIQUEZ SUR LECTURE JUKEBOX 2  SELECTIONNEZ UN TITRE ET CLIQUEZ SUR LECTURE

mercredi 25 octobre 2006

DAGON

dagon

Réalisé par Stuart Gordon en 2001

Ezra Godden (Paul Mars) , Francisco Rabal (Ezequiel) , Raquel Meroño (Bárbara) , Macarena Gómez (Uxía Cambarro) , Brendan Price (Howard) , Birgit Bofarull (Vicki) , Uxía Blanco (la mere d'ezequiel) ,  Ferran Lahoz (le pretre) , Joan Minguell  (Xavier Cambarro) , Alfredo Villa (Capitaine Orfeo Cambarro)

D'apres une nouvelle d' HP Lovecraft

Produit par la fantastic factory.

vlcsnap_2952092 vlcsnap_2951093 vlcsnap_2955105
vlcsnap_2954415 vlcsnap_2955626
(CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGGRANDIR)

Paul et sa séduisante amie Barbara céèbrent le succès de leur dot.com compagnie sur le yacht d'un couple d'amis proches , près des cotes de la galice en espagne.
Apres qu'une tempête d'une incroyable violence eut fait s'ecraser leur bateau sur des recifs , Paul et Barbara réussissent a atteindre le rivage d'un petit port de pêcheurs appelé Imboca...
Alors qu'ils cherchent de l'aide , le village semble désert , mais a la nuit tombée ils vont découvrir les habitants , leurs rituels et leurs secrets , ceux ci sont en effet les disciples du monstrueux Dieu de la mer : DAGON.

Produit par la désormais Mythique Fantastic factory (une societé fondée par Brian Yuzna , qui produisit entre autre , l'interessant ROMASANTA- l'enfer des loups - , les nullissimes Faust et ARACHNID et l'excellent DARKNESS) DAGON aurait a priori tout du projet qui fait peur , trainé pendant plus de quinze ans par Stuart Gordon et Brian Yuzna , décrié par tous les fans de lovecraft avant même sa sortie , le film se traine une réputation de nanar ridicule.
Pourtant dés les 5 premieres minutes un constat d'évidence s'impose : Primo , Dagon n'a rien d'un nanar , secondo il pourrait bien s'agir de la meilleure adaptation de lovecraft vue sur un écran.

Génerique sublime et camera experte a la clé , Gordon nous entraine dans un enchainement intense d'horreur et de monstruositée en tout genre , nul besoin de se cacher derriere une intrigue faussement complexe , Gordon a bel et bien compris que ce qui fait la force d'un film c'est avant tout sa mise en scene et par consequent l'implication émotionelle qui en découle.
Dagon découle de cette logique proprement implaccable et precipite donc le spectateur dans plus d'une heure et demi de metrage hyper tendu et ultra nerveux , de l'attaque de la chambre d'hotel par des hommes poissons a des scenes de torture hardcore et gore (comme on les aime) en passant par une baston avec un homme poulpe dans une maison innondé , le réalisateur ne laisse que peu de répit a son spectateur , et lorsque le calme arrive enfin c'est pour mieux laisser place a une poesie lyrique superbe qui prépare avec brio la montée d'adrenaline suivante , sciant.

On comprend donc tres vite la note d'intention de stuart gordon , Revenir enfin a de la bonne série B nerveuse et méchante , du pur film d'horreur bourré jusqu'a la gueule de monstres dégenerés et de meurtres sadiques.
Pari réussi , tant Gordon n'a de cesse d'éblouir par une generositée qui force le respect , fonçant a corps perdu dans le gore le plus crade (ezequiel écorché vif) dans l'erotisme soft le plus jouissif (avec nombres de plans sur des filles topless absolulment gratuits) , n'oubliant pas au passage de livrer maints hommages a Tobe Hooper , Todd Browning et autres maitres du genre , et ne lesinant pas sur les monstres les plus flippants , Stuart Gordon livre une sorte de Série B parfaite , bourré a craquer de tout ce qu'on aime et le fait avec amour et respect.

vlcsnap_2953534 

Bien sur on pourra toujours jouer la fine bouche face a des effets speciaux pas toujours géniaux (les effets de latex sont somptueux mais les images de synthese toutes pourries) mais rien n'y fait DAGON reste une série B comme on en fait plus .
Armé d'un script classique mais béton , de sa camera et SURTOUT d'une paire de CORONES démesurées , Gordon risque de faire chier la generation scream a grand coups de monstres craspec , assumant le serieux de son propos jusqu'au bout , ne laissant que peu de place a l'humour ou au cynisme , il comprend qui plus est parfaitement les mecanismes de la peur et les exploite jusqu'a un final noir au possible , renouvellant sans peine a chaque instant le concept limité mais ultra jouissif de son film (en gros un mec est poursuivi par des mutants dans un petit village isolé) il signe ici son meilleur film depuis re-animator , et offre a la fantastic factory son plus beau film.

ALors bien sur , j'entends deja les fans du grand H.P hurler au scandale , prétexter que l'oeuvre de leur maitre est plus fine que cela , je leur répondrais par un grand OUI suivi d'un énorme NON , car si Lovecraft ne se jette en effet jamais dans le grand guignol , ces oeuvres sont toujours suffisament troubles et complexes pour que l'on puisse en tirer quelque chose de purement personnel , c'est ce que fait Gordon , fonçant dans le tas avec perte et fracas et livrant une petite perle de la serie B qui s'assume , vous je sais pas mais moi je dis RESPECT.

- Kitano jackson A.K.A Stuart Gordon's fan -

vlcsnap_2952490

vlcsnap_2949790

Posté par cinecancre à 20:15 - FANTASTIQUE - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • Wéééé, non seulement je suis la première mais en plus j'ai lu ta critique en entière, bon par contre j'ai pas grand chose d'autre a dire hein, faut pas trop m'en demander, moi le cinéma... Ah si j'aime beaucoup ta plume ( je le pense et c'est aussi pour rattraper ma méchanceté de l'autre jour). On retrouve bien ton style a chaque fois (que je lis en tout cas :p ). Vouala !

    Posté par Bo-Nobo, mercredi 25 octobre 2006 à 21:26
  • ooooooh

    Et bien je te remercie beaucoup de tous ces compliments , mon défi maintenant sera de te donner l'envie de voir les films en questions... Pas gagné encore ça....

    Merci en tout cas.

    Posté par kitano jackson, mercredi 25 octobre 2006 à 22:01
  • superbe

    tres belle critique kit ....haaaa j'ai adoré l'embiance de ce film , magnifiquement glauque et flipant ...

    Posté par lacenaire, mercredi 25 octobre 2006 à 22:25
  • merci

    Merci beaucoup mon ami , oui je sais que tu aimes bien ce film , on l'avait maté ensemble , et un bon frisson s'était fait fait sentir...
    Faut dire cette ambiance pluvieuse est quand même bien flippante!!

    Posté par kitano jackson, mercredi 25 octobre 2006 à 22:43
  • ...

    EL CHOUPAKABRA !!!!!!!!

    Posté par Musouka, jeudi 26 octobre 2006 à 12:56
  • Ca donne envie , bien que bien crado , mais ta critique me rend curieuse ...de ces montres mi humains , mi choses , mi animaux ... et d'avoir peur par ces êtres d'ailleurs , touchants...j'veux bien...

    Posté par pimp, jeudi 26 octobre 2006 à 23:06
  • Quoi, y en a qui ont dit Nanar à propos de Dagon ? J'y comprend plus rien, sauf que le terme est trop souvent utilisé, un point c'est tout. Dagon, c'est du tout bon et j'appuie. Ahhh la jolie Princesse des ténèbre, les monstres, que demander de plus ?

    Posté par blanc citron, dimanche 29 octobre 2006 à 01:11
  • évidemment

    C'est le genre de film qui ne peut que te plaire mon cher mario , et puis monstres marins , gore , et belles nanas , ça ne peut que nous plaire a toi moi et a tous les autres bisseus dans notre genre!!

    Posté par kitano jackson, dimanche 29 octobre 2006 à 03:15
  • Je flashe sur Gordon!

    Je n'ai pas encore vu "Dagon", mais si j'en juge par le trailer, le film semble plutôt tiré du "Cauchemar d'Innsmouth", non?
    Gordon mérite le respect. Il ne faut pas oublier que dans les années 80, il a secoué le petit monde de la fantasticophilie avec ses trois premiers films. Quelque part il est devenu le spécialiste de l'adaptation lovecraftienne, et je suis bien content de le voir y revenir grâce à son pote Brian Yuzna et à sa boîte "Fantasy Factory". En effet il s'était quelque peu perdu entre temps, et force est de reconnaître qu'il n'a jamais été aussi bon qu'avec ses films lovecraftiens (cf "Re-Animator" et "From Beyond").
    Pour les inconditionnels de H.P.L. dont je suis, il faut bien être conscients que le style de l'ermite de Providence est tout sauf visuel, reposant précisément sur "L'Indicible" (titre de l'une de ses nouvelles en forme de manifeste). En maître du genre, HPL a bien compris que ce que l'on tait est bien plus effrayant que ce que l'on montre, pour peu que l'on sache le suggérer avec suffisamment de mesure. Cela en fait par définition l'auteur le plus inadaptable au cinéma - plusieurs d'ailleurs s'y sont déjà cassé les dents. En effet, si on reste collé au texte, je pense que le format idéal serait le court-métrage façon "Contes de la Crypte". Mais il faut bien que les fans se disent que dès lors qu'il y a adaptation en long métrage, il y a forcément un gonflage des éléments visuels, ce qui, il est vrai, trahit un peu l'essence même de HPL. Ceci dit, je trouve que Gordon s'en sort très bien dans "Re-Animator" et "From Beyond". Parmi les réussites, je te conseille "La Malédiction d'Arkham", tiré de "L'Affaire Charles Dexter Ward", de ce vieux grigou de Roger Corman. Il existe également un "Dunwich Horror" d'un certain Daniel Haller, mais je ne l'ai pas vu. Enfin, last but not least, Guillermo Del Toro aurait en projet "Les Montagnes hallucinées". Ca, ça donne envie, non?

    Posté par patchworkman, vendredi 3 novembre 2006 à 18:27
  • hé beh

    Voila qui fait plaisir a lire , un fan de HPL qui aime également gordon!!
    He oui c'estc e que 'jessaie d'expliquer , lorsque je parle du trouble que provoqie les bouqins du maitre , laissant la part libre a l'imagination.

    Sinon en ce qui concerne Dagon c'est en effet bel et bien tiré du cauchemar d'innsmouth , bien vu.

    A mon avis Tu devrais commencer a te pencher sur comment acquerir call of ctulhu en DVD tu devrais bien halluciner patchworkman , quant a guillermo del toro , disons que de toute maniere le moindre ^projet qui porte le nom de ce mec me fout la trique pendant six semaines.

    A bientot j'espere.

    Posté par kitano jackson, vendredi 3 novembre 2006 à 19:31
  • sinon

    Joli jeu de mot je penserai le resservir!!

    Posté par kitano jackson, vendredi 3 novembre 2006 à 19:33

Poster un commentaire venus de l'enfer