-->

ARTCANCRE:Le cinoche des cancres

JUKEBOX 1 CHOISISSEZ VOTRE TITRE ET CLIQUEZ SUR LECTURE JUKEBOX 2  SELECTIONNEZ UN TITRE ET CLIQUEZ SUR LECTURE

vendredi 19 janvier 2007

RICKI-OH THE STORY OF RICKY

ricky

Réalisé par Ngai kai Lam en 1991

Avec Siu-Wong Fan , Mei Sheng Fan , Ka-Kui Ho , Yukari Ôshima , Frankie Chin , Tetsuro Tamba , Gloria Yip , Philip Kwok

Dans un futur proche, les prisons sont devenus des enfers privatisés dominés par des hommes sans scrupules ni pitiée, les prisonniers sont devenus une marchandise soldable.
Le jeune Ricky, condamné pour avoir vengé la mort de sa petite amie que des dealers de drogues ont tenté de violer, va devenir le porte parole de prisonniers maltraités, torturés, assassinés... et affronter un gang sans pitié dirigé par l'ignoble directeur de la prison et son assistant borgne!!

Vous l'aurez compris apres avoir lu ce résumé (et si vous êtes un minmum doué de raison), Story of ricky ne brille pas pour le génie de son scénar qui de toute maniere a bel et bien du être écrit un soir de beuverie par des mecs ayant un pied dans la quatrième dimension.
Car qu'on se le dise, Ricki-oh the story of ricky est un film hallucinogène qui défie toute analyse critique, mixant avec une décontraction éxemplaire baston ridicules, gore outranciers, blagues mongolo, scenario débilos, amourette tragique et délires manga, le film nous entraine jusqu'a son final dans une hallucinante recherche du mauvais gout le plus total.

vlcsnap_12865

Ainsi s'enchainent des scènes de kung fu inspirés entre autres par les dérives hardcore et craspecs de Ken le survivant (hokuto no ken pour les japanophiles) à la violence cartoonesque hilarante et a la débilitée assumée qui risquent bien de boster un peu vos abdos, on peut ainsi voir ricky après s'être pris un coup de couteau dans le bras prendre son tendon et faire un noeud avec pour continuer la baston qu'il avait entrepris avec un gros tas de muscle mongolos qui finira par s'éventrer pour étrangler notre héros avec ses intestins (!!!) une scène hilarante faisant appel a des effets gores fulgurants et qui se concluera par un fulguro poing hardcore assenée par un ricky furieux qui brisera tous les os du crâne de son adverasaire....
Ainsi les scènes épiques s'enchainent pour le plus grand bonheur de tous les cinéphiles déviants de la planète, on aura de cette maniere droit a une baffe intergalactique qui fera exploser une tête, a mouls éventrations a mains nues, a de nombreuses amputations sans anesthesie et a d'autres joyeusetée indéfinissables qui relèvent a l'époque du jamais vu...

vlcsnap_12742 vlcsnap_14250
Ci dessus Ricky s'énerve prend la pose de beau gosse musclé et met une droite intergalactique a un bonhomme ce qui a pour effet de lui faire exploser le bras... hé ouais ça se passe comme ça chez ricky!!

Mais si Ricki-oh s'illustre avant tout pour sa propension a sombrer dans le gore le plus outrancier (le film est sans doute l'un des plus gores jamais fait et fait a maintes reprises penser au Braindead de Peter Jackson) il trouve également sa drolerie dans la description de personnages tous plus mongolos les uns que les autres.
Ainsi Ricky  joue de la flute en soufflant sur une feuille (et je vous jure qu'entendre le bruit du synthétiseur imitation flûte toute pourrie quand ce couillon souffle sur sa feuille ça coupe le souffle), l'oncle de ricky, un maitre en art martiaux invincible ,entraine son neveu en lui balançant des pierres tombales dans la tronche , les chefs des gangs sont de gros bourrins cons comme des manches (dont l'un est homosexuel et s'exprime comme Michel Serraut dans la cages aux Folles) qui font exploser les têtes de leurs ennemis leur coupent les bras et les jambes ou leur arrachent les yeux (ou même leur rabotte le nez avec un rabot a bois.... putain c'est beau!!)

vlcsnap_17370
La vache, je sais pas vous mais j'aurais pas aimé que ce soit mon père celui la!!

Et dans cette ôde au mauvais goût surnagent des acteurs mauvais comme des cochons (on notera parmis eux une apparition dans un rôle secondaire de Phillipe Kwok légendaire bad guy du sublimissime Hard Boiled A.K.A  A toutes épreuves de John Woo il choregraphia d'ailleurs également les gunfights) qui se la pètent a mort et prennent la pause dans des fights parodiant allègrement Bruce Lee ou encore Sonny Chiba (d'ailleur il y a un Véritable hommage au Street fighter, lorsque Ricki balance une droite atomique a son adversaire l'image passe en mode rayon x et nous montre le crane se briser .... MAGNIFIQUE) et déclament des répliques débiles avec la fougue de femelles gnous en rutes.
Et puis on ne mentira pas, si elle n'est pas honteuse la mise en scène de richi-oh n'est pas exactement ce qui s'est fait de mieux a hong kong, de même les effets spéciaux passent du génial (la main éclatée l'explosion de tête) au carrément pathètique (le vieux mannequin foireux qui s'empalle la tête sur les clous, reste que putain c'est drôle cette scène quand même) mais qu'importe, ricki-oh c'est un film qui s'assume du début a la fin, un joyeux délire bien dans sa peau qui dit merde aux bien pensants et aux adorateurs du cinéma auteuriste qui se regarde le nombril, un film qui redéfinit a chaque instant la limite entre le nanardesque et le génial, et qui va vous assasionner les yeux a grands coups de scènes bien piquantes, alors qu'on se le dise, si vous aimez le gore qui tache, les films de kung fu crétins, les héros qui se la pètent , les mangas et les blagues débiles ricki-oh est le film qu'il vous faut, rageur, iconoclaste et surtout fun a en crever story of ricky peut a juste titre prétendre au rang de chef d'oeuvre à sa manière et mérite allègrement son statut de film culte, je sais pas vous mais moi je vais aller me remater ça de suite, du coup je vous laisse savourer les nombreuses images que je vous offre dans ma grande génerositée légendaire (quel frimeur quand même), et je vous le dis sans détour, si vous n'avez pas encore vu Story of Ricky mes amis VOUS N'AVEZ ENCORE RIEN VU!!!

-jonathan A.K.A Kitano Jackson-

CLIQUEZ POUR AGGRANDIR LES PHOTOS

vlcsnap_16487 vlcsnap_12516 vlcsnap_16006
vlcsnap_15243 vlcsnap_15973 vlcsnap_14859

Posté par cinecancre à 03:26 - CATEGORIE III - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    J'ai vu ce film en vietnamien dans le bus lors d'un voyage, et je suis bien content d'avoir trouvé le nom pour revoir a loisir la fameuse scene du bras servit en steack haché, merci donc!

    Posté par Leo, samedi 25 février 2012 à 13:53
  • hop

    Premiere incursion des cancres dans le categorie 3, a venir l'hilarant Raped by an angel avec simon yam dans le rôle de frère tartelette, et l'excellent mais néanmoins drôle Red to Kill et son final hardcore!!

    Affaire a suivre....

    Posté par kitano jackson, vendredi 19 janvier 2007 à 03:32
  • Le Shaman

    Bon j'ai réussi à trouver une connexion internet entre les 4 murs de cette chambre d'hôtel maudite!
    Salut les amis! J'espère que tout va bien. Le Shaman revient bientôt chez les cancres, le temps de finir mes multiples formations (sur Assassin, bientôt article sur toutes les combines

    Catégorie III, je peux faire "daughters of darkness" si tu veux jon.

    A bientôt (dans une semaine tout au plus)

    Julien

    Posté par le shaman, vendredi 19 janvier 2007 à 10:51
  • "Raped by an angel" < intéressé, depuis que j'en entends parler à droite, à gauche...

    Sinon c'est quoi la zik ? ça vient de Ricky ?

    Non parce que j'adore, ça me rappelle mes groupes de zik électronique que j'écoute !

    Posté par Nio, samedi 20 janvier 2007 à 02:47
  • Tendon (a la santé!)

    J'en reste sans voix!
    J'ai comme un noeud dans les cordes vocales (la mi grave, sutout!)
    Tout cela m'a l'air bien réjouissant!

    Posté par patchworkman, samedi 20 janvier 2007 à 09:26
  • alors

    Patch> comme d'hab t'es en méga forme en ce qui concerne les petites blagounettes.
    ça fait plaisir!!
    Sinon bin pour story of ricky va falloir que tu nous vois ça parch, c'es de l'inédit!! du lourd!!

    Nio> Raped by an angel beaucoup trouvent ça insupportable et complaisant envers le viol et la violence, j'ai lu que ce film était abject et débile, c'est souvent parce qu'on oublie qu'il s'agit avant tout d'une comédie conçue pour rentrer dans le lard de la bien pensance (et la pour le coup on éclate tous les tabous y compris celui du sida)
    Sinon pour la zik il s'agit de la génial B.O de Fabio Frizzi pour lucio fulci sur le génialissime frayeurs, ça va avec la banniere!!

    Posté par kitano jackson, samedi 20 janvier 2007 à 11:52
  • post-scriptum

    Paraît qu'i faut que je te remercie pour avoir initié le Nio à Fulci.
    Du coup, il y va de sa chronique sur "L'Au-Delà", le ch'tiot!
    Donc, merci!

    Posté par patchworkman, samedi 20 janvier 2007 à 12:02
  • Grumpf et même mes profs de ciné qui me parlent de "Frayeurs". Va falloir que je le zieute celui-là mais bon c'est prévu...

    En tout cas, faudra que je cherche sur le net si on peut trouver des B.O des films de Fulci. Déjà j'avais bien trippé sur la zik de l'au-delà...

    Posté par Nio, samedi 20 janvier 2007 à 12:19
  • yep

    Patch> ne me remercie pas, il s'est initié tout seul, disons que je lui ai conseillé de voir du fulci, mais il a fait le premier pas.

    Nio> tape fabio frizzi dans un moteur de recherche tu vas trouver facilement.

    Posté par kitano jackson, samedi 20 janvier 2007 à 12:41
  • Le Shaman ERRATUM

    Jon: il s'agit de la musique de "l'enfer des zombis" de fabio frizzi bien entendu

    Posté par le shaman, samedi 20 janvier 2007 à 14:54
  • oui

    Merci d'avoir corrigé l'erreur shaman je viens de m'en rendre compte qui plus est.
    Merci

    Posté par kitano jackson, samedi 20 janvier 2007 à 16:50
  • Délire!

    ca c'est du film bien déjanté et craspec comme je les adore, j'en ai meme pleuré...de rire

    Posté par Captainspaulding, samedi 20 janvier 2007 à 21:29
  • j'ai la video

    Posté par aspirine, vendredi 9 mars 2007 à 12:43
  • http://aspirine500.canalblog.com/archives/p5-5.html

    Posté par aspirine, vendredi 9 mars 2007 à 12:44

Poster un commentaire venus de l'enfer